Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous vous informons que le dernier numéro de L'Hebdo paraîtra exceptionnellement le vendredi 3 février 2017.

En vous remerciant de votre compréhension.

Texte plus petit Texte plus grand Imprimer cette page

Vigilance islam: une association inacceptable

Mis en ligne le 20.06.2015 à 15:48

© Guetty Images



Grégoire Barbey

Une association pour lutter contre l'islamisation de la Suisse? Il faut se pincer pour y croire. C'est la journaliste Mireille Vallette qui en est à l'origine, comme le relève mon confrère Alexis Favre du quotidien Le Temps. Intitulée Association suisse vigilance islam (ASVI), son objectif est bien évidemment politique. Au moyen d'initiatives et d'actions judiciaires, l'ASVI veut donc lutter contre l'islamisation de la Suisse. Il s'agit bien là d'une démarche hautement discutable. A mon avis, une réaction politique devrait immédiatement suivre pour dénoncer cette association. Qui se rélève probablement anticonstitutionnelle.

Parce qu'il n'est pas question de lutter uniquement contre les fanatiques de l'islam (au même titre qu'il y a des fanatiques du christianisme, du judaïsme, et d'autres croyances évidemment). Non. L'association ne cache pas son jeu: selon elle, aucune distinction entre l'islamisme en tant qu'élément politique extrémiste et l'islam en tant que religion du Livre ne saurait être faite. Mireille Vallette est convaincue qu'il y a dans cette croyance spirituelle et cette culture religieuse un fondement forcément maléfique pour l'Occident. Lequel, selon elle, est endormi et ne voit pas la menace. Bref, le lecteur averti l'aura compris: l'auteure (qui se fend régulièrement de billets de blog pas franchement très nuancés sur l'islam) reprend à son compte une rhétorique censée convaincre le commun des mortels que cette religion est vindicative et vise à envahir le reste du monde.

Elle a bien sûr le droit de le penser. Je ne suis pas de son avis, car je ne pense pas que le problème soit le Coran, tel qu'elle l'affirme pourtant. Il y a eu (et il y a toujours) des extrémistes issus de toutes les religions, de tous les partis, de toutes les cultures, de toutes les croyances, de tous les sexes. L'obscurantisme n'appartient pas à une catégorie d'individus pratiquant une religion. Il est la règle d'une fraction de l'humanité, à travers les âges et les civilisations, et comme la bêtise, l'extrémisme est une constante qui s'attache à l'ensemble des catégories sociales. On peut être très érudit et pourtant défendre des positions particulièrement brutales. Le christianisme a aussi connu ses ténèbres. Et certains de ceux qui pratiquent cette religion aujourd'hui encore adoptent parfois des comportements très violents. Le Coran, comme la Bible, comporte des passages particulièrement brutaux. Certes. Mais il n'est pas permis de montrer du doigt tous les musulmans en les catégorisant comme les ennemis de l'Occident parce que certains textes fondamentaux issus de leur livre sacré ont une vision du monde passéiste.

Il y a des milliers de musulmans, en Suisse, et des millions dans le monde qui pratiquent leur religion avec sincérité et un respect de la foi des autres. C'est une évidence. Comme les chrétiens, les musulmans ont un texte fondateur qu'ils sont libres d'interpréter. Il a fallu des siècles au christianisme pour redéfinir certains de ses dogmes (et elle est loin d'être arrivée au terme de son examen de conscience). L'islam est appelée à en faire de même, au fil de son évolution. Qu'il y ait des milliers d'extrémistes qui se revendiquent comme seuls dépositaires de l'interprétation des textes coraniques est une chose. De dire que tous ceux qui ont foi dans cette religion sont à mettre dans la même case en est une autre. Beaucoup plus grave. C'est un amalgame. Lutter contre les fanatismes (d'où qu'ils viennent) est une évidence. La démarche de Mireille Vallette demeure pourtant inacceptable. Parce qu'elle colle une étiquette sur le front de milliers d'individus innocents qui sont en réalité les premières victimes des tarés qui interprètent leur religion avec des œillères. Symboliquement, le geste est insupportable et terrifiant. C'est cette même rhétorique qui a poussé des êtres humains à mettre leurs frères dans des wagons pour des destinations sans retour.

La création de cette association doit susciter une réponse politique immédiate et ferme. Mireille Vallette est en droit de penser ce qu'elle veut, de le dire aussi. Mais il n'est pas admissible de la laisser prêcher sans s'opposer avec force à son argumentaire démentiel. La journaliste se croit visionnaire, elle ne fait que reproduire avec une singulière conviction ce qu'elle reproche aux fanatiques. Son discours ne souffre aucune nuance – même si elle prétend ne pas haïr les musulmans. En Suisse, l'islam n'est pas un thème politique. Du moins à ce jour. Nous ne connaissons pas les problèmes d'intégration qui sont en France devenus monnaie courante. Notre pays s'est fondé sur la liberté de chacun à croire en ce que bon lui semble. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard si certaines loges franc-maçonniques d'autres pays ont vu le jour très tôt sur notre territoire. Les persécutions ont aussi existé en Suisse, il ne faut pas le nier. Mais la réponse helvétique à la religion me paraît être la bonne. La laïcité ce n'est pas un prétexte visant à condamner celles et ceux qui pratiquent une religion issue d'une culture étrangère à nos sociétés occidentales. Non. La laïcité, c'est reconnaître que la croyance spirituelle est un comportement intrinsèquement humain, et qu'il faut respecter la foi de chacun, sans lui imposer la sienne. Au travers de cette association appelant à l'amalgame, Mireille Vallette nous impose ses propres convictions et fait exactement ce qu'elle ne veut pas voir de la part des musulmans. Espérons qu'il y aura, ces prochains jours, des politiciens courageux pour dénoncer cette démarche horrifiante. La paix confessionnelle en dépend.


< Retour au sommaire du blog "Irrévérences"




hey taxi ! Mme Valette n'impose rien, elle propose et s'engage de manière un peu plus efficace qu'en signant un blog sur la Tdg.
C'est votre réaction qui est inquiétante je trouve. Vous appelez à rien moins qu'une interdiction de son association et vous tombez dans le travers que vous dénoncez.
Je trouve particulièrement détestable la tendance de certains, souvent journalistes, d'envoyer leurs vérités sans assumer la suite de la discussion. Il est facile de se cacher derrière une certaine forme de neutralité que tout journaliste devrait afficher pour éviter de participer plus loin au débat. On assiste, impuissants, au déballage narcissique de ces détenteurs de vérités qui n'arrivent pas même à mesurer leur ton pour, au moins, faire croire qu'ils sont ouverts à la discussion.
22.06.2015 - 11:06
hey taxi ! Au même titre que j'ai suggéré à Pascal Décaillet de modifier le nom de son blog "Liberté" qui ne sied pas trop à un républicain, je propose à Gégoire Barbey de modifier le titre du sien. Ses propos sont bien loin de l'irrévérence que l'on pourrait attendre d'un jeune. 22.06.2015 - 13:30
Michael Wyler Le titre du blog du jeune Grégoire Barbey (qui ose traiter Alexis Favre de confrère, alors que GB a encore du lait derrière les oreilles) doit effectivement être modifié. GB n'est jamais irrévérencieux. Ce qu'il est, et qui se termine de la méme façon est
"prétentieux". Imbu de lui-même, il fait penser (souvent hélàs) à la fable de la grenouille qui se prenait pour un boeuf. Pas besoin d'être un fan de Mireille Valette - ce que je ne suis pas - pour trouver le poujadisme de GB détestable
22.06.2015 - 16:59
Marie-Claire Pas d'accord avec vous Monsieur Babey. Je suis de gauche depuis toujours et je me bats en particulier contre toutes les discriminations et les injustices. Or. l'islam qui arrive en force dans nos pays occidentaux charrie des règles dictée par un Coran que les musulmans pratiquants doivent prendre à la lettre. Il en ressort des règles qui peinent à s'accorder avec nos lois civiles et avec les droits de l'humain.
Oui l'intégration des musulmans est indispensable et concerne aussi leurs lois religieuses qui devraient rester dans le domaine privé. Ce qui est étonnant c'est que la gauche qui a, pendant longtemps, été très sévère envers le catholicisme, à juste titre, se tait quand il s'agit de l'islam. Les discriminations liées à cette religion lui paraissent normales. Tous ceux qui se sont mis la tête sous le sable afin de ne pas perdre d'éventuels électeurs ont une grande responsabilité dans le communautarisme qui s'installe de plus e plus chez nous.
Quelques exemples? Les ouvertures spéciales des lieux publics pour les femmes musulmanes uniquement. L'autorisation faite à quelques fillettes de porter le voile en classe. L'obligation pour de nombreuses femmes de porter ce même foulard ou la burqua alors que les hommes ne subissent aucune contrainte de ce genre. L'obligation pour une femme musulmane d'épouser un musulman alors que l'homme, lui est libre. La viande halal de plus en plus demandée dans les cantines scolaires. Les carrés musulmans qui permettent aux musulmans de rester entre eux.
Il y aurait encore de nombreuses autres situations qui sont en opposition avec les avancées de nos sociétés. Fort heureusement nous avons des musulmans laïques qui font avancer les choses.
Marie-Claire
22.06.2015 - 20:03
Grégoire Barbey Monsieur Wyler: je pense qu'à l'heure actuel tenir les propos que j'ai présenté sur ce blog relève de l'irrévérence. Preuve en est la réaction suscitée par ce billet sur la toile en général. J'ai reçu des menaces à peine déguisée de certains défenseurs de ladite association.

Par ailleurs, si donner son avis, c'est être imbu de soi-même, soit, peut-être le suis-je (mais je ne le crois pas, je cherche à créer des discussions intéressantes, pas à obtenir une médaille). Par ailleurs, je ne suis pas convaincu d'être poujadiste!

Merci en tous les cas d'avoir réagi.
22.06.2015 - 20:10

Ajouter un commentaire

Pour commenter les articles de L'Hebdo et des blogs, vous devez être connecté. Créez un compte ou identifiez-vous.
L'Hebdo

Cette semaine
dans l'hebdo

ePAPER


Idées & débats

Réactions



Projecteurs

Le Forum des 100



Les rendez-vous du Forum



Nos Hors-séries

Voyages


Prix des lecteurs