Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous vous informons que le dernier numéro de L'Hebdo paraîtra exceptionnellement le vendredi 3 février 2017.

En vous remerciant de votre compréhension.

Texte plus petit Texte plus grand Imprimer cette page

Dans le Val Verzasca

Mis en ligne le 06.08.2015 à 14:58

Eric Loup

La pierre est partout dans le Val Verzasca, au Tessin. Déjà dans ces falaises menaçantes, sur les toits des maisons, dans ces bergeries abandonnées au fil des années, dans ces murs construits pour garder le bétail ou le guider vers les alpages. Des murs que l'on retrouve encore ici et là sur le sentier historique allant de Sonogno à Lavertezzo.

De ce village des hauts de la vallée, datant du Moyen Age, il faut se diriger vers l'église, puis emprunter un peu plus loin le pont enjambant la rivière pour trouver le chemin qui longe pendant près de 4 heures la Verzasca. Un parcours aux charmes incontestables. Très vite apparaissent de vastes prairies où s'élèvent ces murs et ces bergeries faits uniquement de pierres ainsi que de vigoureuses châtaigneraies. Ce sont ensuite les premières façades et le clocher de Frasco qui se manifestent au-dessus de la cime des arbres. Le temps de franchir une passerelle pour accéder à la rive gauche, de dépasser la bourgade et l'on retrouve le caractère sauvage de la région.

Le parcours continue à jouer entre l'ombre rafraîchissante de petites forêts et l'intense lumière des près aux bords desquels ont été érigés ces hameaux, en pierre naturellement, qui rappellent les difficiles conditions de la vie d'autrefois.

Plus bas, dans le désordre, une plage au sable fin, des rochers polis par les eaux et le temps, un pont pour retrouver le flanc droit de la vallée, des cascades, des montagnes aux contours arrondis, des petites passerelles de bois, des escaliers aux lourdes pierres, des murs encore, une rivière aux eaux vert émeraude, des sous-bois de fougère et de mousse, des bouquets de frênes, de tilleuls ou encore de hêtres, un sentier souple, puis les premières maisons de Lavertezzo. Quelques pas et s'imposent les deux arches du célèbre Ponte dei Salti. Un ouvrage du XVIIe d'où les enfants du village aiment plonger dans le bassin naturel que la Verzaca a creusé au fil des siècles.

 

PRATIQUE

Temps de parcours

Sonogno - Lavertezzo: 4 heures

Niveaux

Technique: facile

Physique: facile

Conseil

Laisser son véhicule à Sonogno, afin de visiter le village et de profiter des terrasses ou des restaurants dans le calme de la fin de journée.

A voir

- Les chapelles somptueusement décorées, des témoins de la grande piété d’autrefois.

- La Maison de la laine de Sonogno où des artisanes travaillent la laine de mouton, du cardage, filage et teinture jusqu'à la confection de pulls, de vestes ou encore d'écharpes.

- Le musée ethnographique de Val Verzasca à Sonogno conserve tous les témoignages liés à la culture et aux activités agro-pastorales de la vallée.(www.museovalverzasca.ch)

- L'institution a restauré et remis en fonction dans le village de Frasco un moulin du XIXe siècle à double meule.


< Retour au sommaire du blog "Avec vue sur les cimes"




Ajouter un commentaire

Pour commenter les articles de L'Hebdo et des blogs, vous devez être connecté. Créez un compte ou identifiez-vous.
L'Hebdo

Cette semaine
dans l'hebdo

ePAPER


Idées & débats

Réactions



Projecteurs

Le Forum des 100



Les rendez-vous du Forum



Nos Hors-séries

Voyages


Prix des lecteurs