Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous vous informons que le dernier numéro de L'Hebdo paraîtra exceptionnellement le vendredi 3 février 2017.

En vous remerciant de votre compréhension.

Texte plus petit Texte plus grand Imprimer cette page

L’innommable

Mis en ligne le 04.09.2015 à 08:15

Guy Sorman

Il est parfois nécessaire de comparer ce qui n’est pas comparable. Ne serait-ce que pour éveiller les consciences anesthésiées. Entre 1933 et 1940, plusieurs millions de réfugiés échappés d’Allemagne, de Pologne, des Pays Baltes, fuyant le Nazisme, se heurtèrent à des frontières fermées. Ils s’appelaient Nathan, Samuel ou Rachel. Nathan par exemple, prescient, fuit l’Allemagne dès l’été 1933, cinq mois après la prise de pouvoir d’Adolf Hitler. Il veut partir pour les Etats-Unis : refus de visa. Il tente l’Espagne, également refusée. Un peu par hasard, il échoue en France qui ne l’accueille pas mais ne le refoule pas non plus ; ce n’est qu’à partir de 1938 que le gouvernement Daladier issu du Front populaire, livra aux Allemands les Juifs qui tentaient de passer en France. Nathan survécut au Régime de Vichy, en rejoignant dans les Pyrénées, les rangs – clairsemés – de la Résistance, aux côtés de Républicains espagnols, rescapés de la Guerre civile. Nathan avait dix frères et sœurs, tous assassinés dans les camps de concentration nazis et sa mère, morte de faim dans le ghetto de Varsovie. Ces six millions de victimes de l’Holocauste ne suscitèrent pas- en dehors du peuple juif- une grande émotion, jusqu’au procès d’Adolf Eichmann à Jérusalem en 1961. Auparavant, l’extermination des Juifs avait été immergée dans l’inconscient collectif, comme une sorte d’accident collatéral de la guerre mondiale. Franklin Roosevelt et Winston Churchill, informés de leur situation, dès 1933, avaient toujours refusé que ce que l’on n’appelait pas encore l’Holocauste, ne les détourne de leur stratégie globale, la défaite des Nazis et l’alliance avec le régime  de Joseph Staline.

Venons-en à ce qui n’a aucun rapport avec ce qui précède : la fuite, par millions, des réfugiés de Syrie, d’Irak et d’Erythrée. Sans rapport parce que Latifa, Ali et Ahmed ne sont pas massacrés avec la même efficacité industrielle que le furent Samuel, Nathan et Rachel ? Sans rapport pourquoi ? Devrait-on croire que ceux-là courent le risque de se noyer dans la Méditerranée, de mourir étouffés dans un camion, de crever de soif sur une route grecque, parce que Ali, Latifa et Ahmed sont des touristes ou trivialement à la recherche d’un emploi en Angleterre ? Eh non, eux aussi fuient , l’extermination : ils prennent le risque de mourir noyés parce qu’ils savent que l’alternative c’est d’être gazé, mitraillé, bombardé, affamé. Ce n’est pas l’Holocauste. Ou n’est-ce pas encore l’Holocauste ? Comment, d’ici quelques années, nommera-t-on cette marée humaine qui déferle vers l’Europe ? Comment justifiera-t-on dans nos livres d’histoire et nos lamentations officielles cet exode que les Européens, les peuples et leurs gouvernements, tentent  de reduire  à une « crise » technique qui exigerait seulement quelques ajustements légaux dans la définition du statut de réfugié ?

Si Nathan était encore en vie, je ne doute pas un instant de ce qu’il reconnaîtrait en Ali ou Ahmed, son propre visage, son propre destin, sa propre détresse. Nathan reconnaîtrait tous les arguments qui, en son temps, lui furent opposés à ces mêmes frontières : la situation économique en Europe de l’Ouest ne permettait pas de l’intégrer, l’opinion publique n’était pas favorable aux étrangers, les Juifs et autres métèques étaient déjà trop nombreux pour qu’un gouvernement se risque à en accueillir plus.  Nathan n’exagérait-il pas la menace qui pesait sur lui et les siens ? Ce Monsieur Hitler finirait bien par devenir raisonnable… Le dictateur de l’Erythrée Issayas Afewerki, Bachar el-Assad, les bandes islamistes qui ravagent tout le Proche-Orient deviendront-ils raisonnables ? Nul en Occident n’agit pour qu’ils le deviennent. La seule initiative jamais envisagée, par François Hollande, pour bombarder le quartier général de Bachar el-Assad fut bloquée – en 2013 – par Barack Obama, ce Munichois. Le seul chef de gouvernement occidental qui prend actuellement la mesure réelle du drame et propose des solutions humanitaires à la mesure de ce drame est Angela Merkel : allemande, elle sait ,elle ne se réfugie pas dans des arguties juridiques ou économiques. Elle sait qu’Ahmed, c’est Nathan, soixante-quinze ans plus tard.

Les objections d’apparence rationnelles, on les connaît : ces gens-là qui ne sont pas européens ne sauraient s’assimiler et l’économie ne pourrait pas les absorber. Mais ce qui a l’air vrai est faux. Ces « réfugiés », acceptés en Europe, y apporteraient leur éducation et leur force de travail : pour la plupart ils sont jeunes et entreprenants comme en témoigne leur exil. La migration est une sélection tragique qui privilégie les forts contre les faibles  Les Etats-Unis se sont toujours développés plus vite que l’Europe grâce au dynamisme qu’y apporte les migrants. Tandis que l’Europe décline à mesure qu’elle vieillit :. L’intégration culturelle serait impensable n’est-ce pas ? L’ objection paraît subtile mais suppose bizarrement que l’Europe soit culturellement, ethniquement, religieusement un pur joyau sans tache. L’Europe, en vérité, est une accumulation métisse, un creuset de cultures qui toutes ensemble font la civilisation européenne . Il me revient qu’un ancien Premier Ministre, Michel Rocard, confronté à une immigration moindre, venue d’Afrique, avait cru régler le problème en déclarant que « l’Europe ne pouvait pas accepter toute la misère du monde ». On rétorquera qu’à ce jour, la Jordanie, le Liban et la Turquie ont accueilli trois millions de « réfugiés » et l’Europe… trois cent mille. Voici pourquoi j’ai honte pour l’Europe, son égoïsme, sa myopie historique et son arrogance de petit bourgeois satisfait. Voici pourquoi, Ahmed est aujourd’hui mon frère ou Latifa ma sœur. Car Nathan, voyez-vous, était mon père.


< Retour au sommaire du blog "Le futur, c'est tout de suite"




etf Bel article. Dommage que vous ne résistiez pas à votre anti-Obamisme primaire. Bombarder le QG d'Assad, la belle affaire! Voilà qui aurait réglé le problème de Daesh! On voit ce que les bombardements et autres invasions de la région par les US et consorts ont donné: le marasme, la désolation, et l'islamo-nazisme violeur et crucifieur d'enfants. Belle réussite.
Mais bon, contentons nous de dire qu'Obama est un munichois et par la même, d'éviter de reconnaitre ses propres erreurs néo-connes. Idéologue.
04.09.2015 - 13:04
Michael Wyler Merci Guy. Il n'y a rien à ajouter. 04.09.2015 - 18:14
BA Et les conséquences politiques ?

Quelles sont les conséquences politiques ?

2014 :
Elections européennes de mai 2014 :
Front National : 4 712 461 voix, soit 24,86 %.

2015 :
Elections départementales du 22 mars 2015 :
Front National : 5 142 177 voix, soit 25,24 %.

En France, la situation est en train de dégénérer.

Ce n'est même plus de la droitisation.

C'est de l'extrême-droitisation.
06.09.2015 - 12:14
PaulNizan Il me semble que Rocard avait initialement utilisé sa fameuse expression pour la situation un peu particulière de la Guyane... avant, devant son succès, de la reprendre jusqu'à la nausée dès qu'il était question d'immigration.

Désolé en tous cas pour votre famille; j'avais déjà compris que ce n'était pas joyeux mais pas à ce point.
06.09.2015 - 15:57
etf Pourquoi cette soudaine déferlante médiatique? ces récentes morts seraient elles plus (ou moins) horribles que le sort des Yezidis (et autres), notamment des filles et femmes, sous Daesh? Il y a des mois que viols, mise en esclavage, exécutions sommaires, et on en passe dans l'horreur, se produisent dans un silence assourdissant.

Par ailleurs, intéressant article:
Prepare yourselves: The Great Migration will be with us for decades
"The world’s poor are on the move because they’re not quite so poor as they used to be, and can afford to travel. A great migration has begun, and it could be with us for decades. "
http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/immigration/11842760/Prepare-yourselves-The-Great-Migration-will-be-with-us-for-decades.html?WT.mc_id=tmgoff_pq_tw_20150423
06.09.2015 - 23:07
FrancoisCarmignola Comme l'histoire ne se répète jamais, tout en ce répétant, on va donc assister à l'équivalent de la fuite des juifs devant les pogroms russes et aussi devant la guerre civile, et donc après accumulation, c'est ce que vous évoquez, de différences trop vives de cultures, d'une explosion xénophobe, à venir, qui se manifestera dans le contexte des migrations mondialisées.
Nous allons donc, à nouveau, assister à des génocides. Est ce qu'aurait souhaité votre père ?
09.09.2015 - 15:10
Guy Sorman Solidarite, Fraternite, Charite , Partage ..... cela vous dit quelque chose ou rien ? Vous preferez Ipad , chaussons, .. 10.09.2015 - 02:56
Guy Sorman Solidarite, Fraternite, Charite , Partage ..... cela vous dit quelque chose ou rien ? Vous preferez Ipad , chaussons, .. 10.09.2015 - 02:56
BA Oui, bien sûr, mais ça, ce ne sont que de bonnes intentions.

C'est ça, le problème, avec les bisounours :

les bisounours ont de bonnes intentions, les bisounours votent pour la suppression des frontières nationales, les bisounours votent pour la libre-circulation des biens et des personnes, les bisounours votent pour la mondialisation heureuse, on est tous beaux, on est tous gentils, on est tous frères ...

... et la conséquence : INVOLONTAIREMENT les bisounours ouvrent un boulevard aux partis politiques extrémistes, racistes, antisémites.

Seuls les aveugles ne voient pas que l'extrême-droite fait un retour en force en Europe.

Dans plusieurs pays européens, l'extrême-droite est aujourd'hui le premier parti politique. L'extrême-droite est dans une dynamique qui la rapproche de plus en plus du pouvoir, par les urnes. Je dis bien : par les urnes.

Conclusion :

L'enfer du XXIe siècle est pavé des bonnes intentions des bisounours.
10.09.2015 - 07:22
D.J BA qui nous bassine sur le danger des extrémistes de droite mais qui résonne exactement comme eux avec des discours anti-libéral sur la libre circulation des personnes, des marchandises et de la mondialisation.

" et la conséquence : INVOLONTAIREMENT les bisounours ouvrent un boulevard aux partis politiques extrémistes, racistes, antisémites. "

Avec votre raisonnent il faudrait aussi être anti-libérale pour ne pas faire le lit des partis communistes et autres partis gauchistes.

D.J
10.09.2015 - 10:40
BA On s'en fout des gauchistes : ils pèsent 5 % des voix, donc on s'en fout.

En revanche, le dernier sondage publié par le journal LE FIGARO donne le Front National entre 27 % et 29 % des voix.

Bravo, les partisans de la suppression des frontières nationales.

Bravo, les partisans de la libre-circulation.

Bravo, les partisans de la mondialisation heureuse.

Bravo, les sans-frontiéristes.

Beau résultat.
10.09.2015 - 14:10
D.J " On s'en fout des gauchistes : ils pèsent 5 % des voix, donc on s'en fout. "

C'était juste un exemple analogue à vos délires. Enfin bref comme toujours vous ne voulez rien comprendre. Comme vous semblez ne pas vouloir toujours comprendre que vous êtes totalement insensé en nous brossant votre tableau sur l’extrémisme de droite qui serait une menace pour nos sociétés alors que vous êtes dans leur camps en haïssant comme eux l'UE et la libre circulation des personnes et des marchandises, la mondialisation libérale, le capitalisme libéral etc... Ce sont ceux qui raisonnent comme vous qui sont l'électorat principale des ces partis d'extrême droite. Ils sont comme vous ils ne cherchent pas à améliorer cette Europe unie ils espèrent juste la voir se détruire comme c'est votre vœux à vous aussi.

Les derniers événements avec l'afflux massive d'immigrés n'est pas la cause de la montée des extrémistes de droite ( c'est juste un facteur qui aggrave leur progression ) elle progressent depuis plusieurs années basé sur la haine de l'Europe, la libre circulation et la mondialisation libérale.

Je me suis souvent demandé si vous aviez une capacité de discernement tellement que vous vous marchez sur le sac à coup de commentaires contradictoires.

D.J
10.09.2015 - 20:19
BA DJ est VRAIMENT stupide : je n'ai jamais voté à l'extrême-droite, et je ne voterai jamais pour l'extrême-droite.

DJ ne comprend VRAIMENT plus rien au monde réel, mais ça, on le savait déjà.
10.09.2015 - 20:25
D.J @ Guy,

J'ai trouvé cet article de Pascal Salin. Je sais que vous n'êtes pas trop copain les deux mais son billet vaut la lecture qui concerne ce que serait l'immigration dans une société réellement libre et ouvert sans barrières étatiques avec le total respect du droit de choisir pour chaque individus d'immigrés librement n'importe où sans être attiré par toutes les protections sociales étatiques. On y retrouve aussi un peu ce que vous avez écrit un jour concernant l'immigration payante selon Gary Becker. En bref Salin dénonce une gestion collectiviste de l'immigration par les pouvoirs publiques et qui serait la cause de tout les problèmes que l'on connait sur l'immigration. A mon avis lire cela devrait vous plaire. Moi ça m'a plus.

Je déconseille à BA de lire ce billet si il ne veut pas choper une crise d'urticaire

http://www.contrepoints.org/2015/09/10/221227-limmigration-dans-une-societe-libre

D.J
10.09.2015 - 20:37
D.J " DJ est VRAIMENT stupide : je n'ai jamais voté à l'extrême-droite, et je ne voterai jamais pour l'extrême-droite. "

Je ne jamais dit que vous votiez extrême droite mais j'ai dit que vous raisonnez comme les extrêmes droites concernant l' hostilité à l'Europe unie et la libre circulation des personnes et des marchandises et que comme les extrêmes droites vous espérez la disparition de l'UE et que comme l'extrême droite vous détestez la mondialisation libérale, l'ouverture des frontières etc...

Je n'ai jamais dit que vous votiez extrême droite mais j'ai dit simplement que l'électorat de l'extrême droite pense et raisonne exactement comme vous sur les sujets que j'ai mentionné. ( Europe unie, ouverture des frontières mondialisation etc... )

Ce qui fait que vous me confirmez bien quand vous me dites que vous ne votez pas extrême droite car cela prouve que vous vous rendez- même pas compte que vous détestez des gens qui pensent exactement comme vous. Bref vous avez un sérieux problème de discernement sur ce que vous écrivez.

D.J
10.09.2015 - 21:22
BA DJ écrit : "vous ne vous rendez même pas compte que vous détestez des gens qui pensent exactement comme vous."

Arrivé à ce niveau de bêtise, ce n'est même plus de la bêtise, c'est de la connerie à l'état pur.

Pauvre DJ.

Pauvre, pauvre DJ.




10.09.2015 - 22:20
Guy Sorman Je n'ai rien ni pour ni contre Pascal Salin : je ne le connais pas du tout et je l'ai rarement lu, un tort sans doute que je vais ratrapper. Je crois qu'il est economiste , ce que je ne suis pas .
Pour info, ce blog de l'Hebdo a ete publie par Le Monde ; il est " recommande " 45 000 fois a ce jour . Il faudrait comprendre pourquoi ? Je ne le sais pas .
11.09.2015 - 04:35
Guy Sorman Je n'ai rien ni pour ni contre Pascal Salin : je ne le connais pas du tout et je l'ai rarement lu, un tort sans doute que je vais ratrapper. Je crois qu'il est economiste , ce que je ne suis pas .
Pour info, ce blog de l'Hebdo a ete publie par Le Monde ; il est " recommande " 45 000 fois a ce jour . Il faudrait comprendre pourquoi ? Je ne le sais pas .
11.09.2015 - 04:35
Guy Sorman Je n'ai rien ni pour ni contre Pascal Salin : je ne le connais pas du tout et je l'ai rarement lu, un tort sans doute que je vais ratrapper. Je crois qu'il est economiste , ce que je ne suis pas .
Pour info, ce blog de l'Hebdo a ete publie par Le Monde ; il est " recommande " 45 000 fois a ce jour . Il faudrait comprendre pourquoi ? Je ne le sais pas .
11.09.2015 - 04:35
D.J @ Guy Sorman,

" Je n'ai rien ni pour ni contre Pascal Salin : je ne le connais pas du tout "

Vous aviez un jour écrit que Pascal Salin avait été la personne qui vous avait empêché de rejoindre la société du Mon Pèlerin. Est- ce que je me trompe

D.J
11.09.2015 - 10:07
D.J @ BA,

Si c'est de la connerie à l'état pur confirmez-moi que contrairement à l'extrême droite vous êtes un partisan de l'Europe unie de l'ouverture des frontières des personnes et des marchandise et que contrairement à l'extrême droite vous êtes aussi un partisan de la mondialisation du commerce mondial. Désolé BA mais l'extrême droite vis-à-vis de l'Europe et de la mondialisation résonne exactement comme vous.

D.J

11.09.2015 - 10:19
BA Mais ça fait 41 ans que le président de la République et le Premier ministre mènent votre politique.

41 ans.

Depuis 41 ans, le président de la République et aussi le Premier ministre font TOUJOURS votre politique.

Depuis 41 ans, ils sont tous les deux, je vous cite, "un partisan de l'Europe unie, de l'ouverture des frontières, des personnes et des marchandises, un partisan de la mondialisation, du commerce mondial."

OR QUELLES SONT LES CONSEQUENCES POLITIQUES DE CES 41 ANS DE POLITIQUE ININTERROMPUE ?

Réponse :

Les conséquences politiques sont une explosion des résultats électoraux de l'extrême-droite.

Au départ, Guy Sorman et DJ avaient de bonnes intentions, ...

... et à l'arrivée leur politique jette de plus en plus d'électeurs dans les bras de l'extrême-droite.

Guy Sorman et DJ sont les idiots utiles de l'extrême-droite.
11.09.2015 - 17:08
D.J @ BA,

Les extrémistes de droite comme de gauche n'aiment pas le libéralisme. Ne prenez pas le Front national et les dirigeants de la France actuelle pour le nombril de l'Europe. Ils sont tous anti-libéraux et le sont bien plus que la plupart des dirigeants d'Europe.

Pascal Salin explique bien que ce n'est pas l'ouverture des frontières le problème que pose l'immigration mais la gestion collectivistes des états. Mais bon j'imagine que pour vous c'est trop fatiguant de lire un billet un peu long et qui risque de briser vos certitudes bien ancrées dans votre cerveau.

Vous voulez la fermeture des frontières et le retour au protectionnisme. Soit mais sachez que c'est sacrifier des millions d'emplois dépendant de l'exportation et des commerçants qui vivent de la vente des produits importés.

Sans la mondialisation du libre commerce l'afflux de réfugiés serait encore bien plus pire. Le commerce mondiale à sorti en 30 ans plus d'un milliard et demi d'être humain de la misère.

" Guy Sorman et DJ sont les idiots utiles de l'extrême-droite. "

Etre un idiot utile c'est d'être un fervent partisan extérieur d' un parti ou d' un gouvernement en lui diffusant la propagande à sa place aveuglément sans un regard critique.

C'est exactement ce que vous faite vis-à-vis de l'extrême droite. Vous diffusez sans cesse sur ce blog de la propagande anti UE , anti-libre circulation des personne et des marchandises anti-mondialisation. Vous leur faites gratuitement de la propagande anti- Europe sans frontières et anti-mondialisation. Si il y a bien un idiot utile de l'extrême droite c'est bien vous. C'est vous qui raisonnez comme l'extrême droite et qui diffuse sur ce blog leur propagande antiUE. Tapez sur google et lisez la définition d'idiot utile.

D.J
11.09.2015 - 19:54
BA Mais vous ne comprenez VRAIMENT rien.

Depuis 41 ans, VOTRE politique a rendu les peuples européens furieux. Les peuples européens en colère votent de plus en plus pour les partis extrémistes, qui se rapprochent de plus en plus du pouvoir.

Quand les partis extrémistes arriveront au pouvoir PAR LES URNES, ce sera votre responsabilité.

12.09.2015 - 09:07
D.J @ BA,

Si j'ai bien compris il faudrait penser comme eux mais voter pour les autres. En fait dans votre logique il faudrait être aussi contre les libertés individuelles et la liberté d'entreprendre pour empêcher que des régimes communistes prennent un jour le pouvoir par les urnes. Le jour ou les communistes prennent le pouvoir vous direz aussi que c'est de la faute aux libéraux pour avoir défendu les libertés individuelles? ( Ne me sortez pas une deuxième fois qu'ils ont peu de voie aux élections je ne fait que de prendre un exemple lié à votre logique tordue )

Si les électeurs européens pensent qu'il faut voter pour des partis d'extrême droite anti-libéraux qui ont des programmes économiques analogues à l'extrême gauche pour résoudre le chômage, l'immigration et le manque de croissance c'est de leur responsabilité pas de la mienne. Le libéralisme que je défend est ce qu'il y a de mieux pour faire fonctionner l'économie. Plus les états sont libéraux mieux leur économie fonctionne. C'est un fait pas une opinion.

Si la France ou la Grèce vont mal c'est parce que les dirigeants préfèrent le socialisme ou l'étatisme au libéralisme.

Je ne vais pas renoncer à mes convictions libérales et à la défense des libertés individuelles parce que cela ne plaît pas au extrémistes de droite.

Donc l'idiot utile des partis d'extrême droite c'est bien vous. Vous dites les détester mais en fait vous diffusez sur ce blog leur idéologie anti-européennes auquel vous partagez.

Le danger de la montée des extrémistes de droite on le doit à les gens comme vous par à des gens comme Guy Sorman.

D.J
12.09.2015 - 15:57
BA Mais vous avez encore tout faux, mon pauvre DJ !

Moi, ça fait 41 ans que je suis dans l'opposition.

Vous, ça fait 41 ans que VOS idées sont appliquées. Et aujourd'hui, en Europe, les peuples furieux votent de plus en plus pour les partis extrémistes. C'est donc VOTRE responsabilité qui est engagée, DJ.

Alors n'essayez pas de fuir vos responsabilités.
12.09.2015 - 16:56
D.J " ça fait 41 ans que VOS idées sont appliquées "

Vous passer votre temps sur ce blog à nos bassiner avec des chiffres de l'endettement publique en nous annonçant des faillites publiques à la clé et vous voulez me faire croire que c'est à cause d'un excès de libéralisme que les états dépensent trop? Décidément vous avez l'art de dire tout et son contraire. Soyez un peu sérieux de temps en temps.

D.J


12.09.2015 - 21:53

Ajouter un commentaire

Pour commenter les articles de L'Hebdo et des blogs, vous devez être connecté. Créez un compte ou identifiez-vous.
L'Hebdo

Cette semaine
dans l'hebdo

ePAPER


Idées & débats

Réactions



Projecteurs

Le Forum des 100



Les rendez-vous du Forum



Nos Hors-séries

Voyages


Prix des lecteurs